Trucs et astuces

Conseils pour choisir votre avoine

Trucs et Astuces
  • Préférer les cultivars les plus hâtifs pour les zones périphériques;
  • Pour une plante abri, choisir une avoine courte et hâtive (Robust). Diminuer le taux de semis de 15 % (ensilage) à 25 % (grainée) ;
  • Pour l’ensilage d’avoine pure ou mélangée avec des pois, préférer un cultivar à paille longue et à feuille large (variété spécifique fourragère) ;
  • L’avoine nue, très riche en énergie et en protéines, peut remplacer le maïs grain dans une ration pour les volailles ou les porcs…
  • Pour les contrats d’avoine à Gruau, nous offrons des variétés spécifiques recommandées par Quaker Oats ;
  • La couleur blanche de l’avoine se détériore rapidement. Pour obtenir le meilleur grade, récoltez hâtivement dès 15-16 % d’humidité.
  • Pour assurer une bonne tenue jusqu’à la récolte, attention à ne pas dépasser les recommandations en azote.

Conseils pour choisir votre orge

Trucs et Astuces

  • Préférer les cultivars offrant un bon rendement en paille (la valeur de la paille est importante pour générer un revenu dans la culture de l’orge) ;
  • Les cultivars à 2 rangs sont dans l’ensemble moins sensibles à la fusariose que les variétés 6 rangs ;
  • Pour obtenir un bon poids hectolitre, surveiller les carences (ex : Manganèse) et appliquer un engrais foliaire si nécessaire ;
  • La verse favorise la fusariose ;
  • Pour les mélanges de céréales, prendre des cultivars avec une précocité similaire.

Conseils pour choisir votre blé

Trucs et Astuces

Ces dernières années, la fusariose ne nous a pas donné de répit !

Cependant, nous croyons fermement chez William Houde Ltée que la culture du blé a sa place dans les assolements, à commencer par son effet améliorant sur les sols et sur la culture suivante dans les rotations .

Nous travaillons pour déterminer les meilleurs stratégies contre la fusariose et vous aider à les mettre en œuvre.

Voici quelques recommandations agronomiques pour limiter l’impact de la fusariose :

  • Effectuer une rotation de cultures en évitant de cultiver le blé après un maïs
    sans labour ;
  • Choisir le cultivar de blé le moins sensible à la fusariose ;
  • Semer hâtivement : plus la floraison du blé est tardive, plus le risque fusariose
    est élevé ;
  • Fertiliser de façon équilibrée sans excès ni carences ;
  • Éviter la verse (préférer les variétés avec une bonne tenue, fertilisation azotée raisonnée et fractionnée, voir application de régulateur de croissance) ;
  • Bien contrôler des graminées adventices ;
  • Appliquer un fongicide si nécessaire selon les avertissements phytosanitaires du RAP en utilisant des buses à jets bidirectionnels ;
  • Récolter hâtivement dès 18% d’humidité ;
  • Augmenter la ventilation au maximum lors du battage ;
  • Une fois récolté, sécher le grain < 14 % d’humidité pour bloquer la production de toxines.

Recommandations pour vos semis de céréales

  • Semer le plus hâtivement possible dès que le sol est portant ;
  • Le contrôle de la profondeur de semis est primordial pour assurer une levée rapide et homogène ;
  • Tout retard à la levée (semis trop profond) aura un impact sur le rendement ;
  • Les plants levés avec retard auront des épis moins fertiles ;
  • Semer à 1 pouce de profondeur maximum si le sol est frais.

Les commentaires sont fermés.